L’abandon de poste : 3 choses essentielles qu’il faut absolument savoir

Accueil » Blog emploi » Stratégie de recherche » L’abandon de poste : 3 choses essentielles qu’il faut absolument savoir

L’abandon de poste : 3 choses essentielles qu’il faut absolument savoir

Marre de ton patron ?

Marre de ce job qui ne rapporte pas grand-chose ?

Une envie de te libérer de ce travail du jour au lendemain sans passer par toutes les formalités ?

L’abandon de poste est une option facile, mais ce choix entraîne des conséquences qu’il faut absolument connaître avant de prendre cette voie. En vérité, cela ne provoque que des effets négatifs, alors il faut faire preuve de courage pour affronter ton employeur et faire les choses dans les règles pour avoir l’esprit tranquille.

Abandon de poste

Voici les 3 choses essentielles à savoir :

1. En cas d’absence injustifiée, l’employeur agit toujours contre le salarié

Quand un salarié ne se présente pas au travail pendant plusieurs jours, sans justifications, l’employeur doit envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception qui est une mise en demeure. À partir de ce moment, le salarié a le choix de :

  • regagner son poste, et s’exposer à des sanctions disciplinaires.
  • justifier son absence, en expliquant qu’il s’agit d’un cas de force majeure, d’une maladie, etc.

En tout cas, le salarié qui ne vient plus travailler depuis plusieurs jours verra son salaire suspendu pendant la durée où il n’aura pas justifié son absence.

2. L’abandon de poste est une faute grave

Si le salarié ne donne toujours pas de nouvelles après l’envoi de la lettre de mise en demeure, l’employeur a le droit d’interpréter son absence comme un abandon de poste qui est considérée comme une faute grave (perturbation du fonctionnement de l’entreprise, perte de chiffre d’affaire). Ainsi, en suivant la procédure, l’employeur doit envoyer une seconde lettre pour le convoquer à un entretien de licenciement pour faute grave.

L’employeur agira rapidement puisqu’il a un délai de 2 mois pour lancer la procédure. Au-delà, aucun fait fautif ne peut donner lieu à des poursuites disciplinaires sauf si l’employeur en a eu connaissance.

Si l’abandon de poste entraîne des pertes financières dans l’entreprise, l’employeur a la possibilité d’attaquer le salarié devant la justice pour obtenir réparation.

L’employeur aura tendance à salir la réputation du salarié qui a quitté son poste de cette façon. Cela pourrait l’empêcher de retrouver un poste facilement.

3. L’abandon de poste ne donne lieu à quasiment aucune indemnité

Allocation de licenciement et indemnité de préavis ne peuvent être versées au salarié qui a abandonné son poste, contrairement à d’autres formes de rupture du contrat de travail comme la rupture conventionnelle (accord avec l’employeur) où l’indemnité spécifique de rupture conventionnelle, versée au salarié, doit être au moins égale à l’indemnité légale de licenciement.

La seule indemnité à laquelle un salarié peut prétendre dans cette situation est l’indemnité de chômage, à condition que le salarié soit bien licencié pour faute grave. Dans le cas contraire, il est toujours maintenu par son contrat de travail et ne peut pas non plus toucher l’indemnité de chômage.

Conclusion

Merci à Nina H. de m’avoir aidé à la rédaction de cet article, qui démontre que l’abandon de poste est la pire façon de quitter un emploi parce que :

  • c’est souvent une situation stressante pour le salarié. Dans la vie, il faut toujours éviter de se retrouver dans une situation embarrassante.
  • c’est mauvais pour la réputation du salarié, il vaut mieux quitter un emploi en bons termes avec l’employeur, car une bonne réputation se bâtit sur plusieurs années et peu se détruire très rapidement.
  • le salarié risque de devoir dédommager son employeur en cas de pertes financières dues à l’abandon de poste ce qui peut le plonger dans de grosses difficultés.
  • il n’y a quasiment pas d’indemnités financières. Dans le monde du travail il faut savoir défendre ses droits, surtout quand il s’agit d’indemnités financières.

Tu es tenté par l’abandon de poste ?

Tu as déjà fait un abandon de poste ? Comment ça s’est passé ?

Partage ton expérience dans les commentaires.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Offres d'emploi

2016-10-25T15:23:09+00:00

1 commentaire

  1. andujar 25 novembre 2016 à 16:07- Répondre

    Je suis en mode abandon de poste,

    alors période stressante pas plus que quand on subit son taff …
    réputation ok mais bon les gens qui font des abandons en général c’est pas les gens qui sont chassés …

    dédommager son employeur mmmh encore faut il pouvoir le prouver.

    Pas d’indemnités financière ah c’est le jeu

    après chaque situation est différente moi je travaillais dans une grosse entreprise américaine que je parte ou pas ça leur faisait rien il voulait juste pas de rupture conv.
    donc je suis partis, sans regrets et financièrement parlant faut tenir c’est sûr que c’est chaud… voilà c’est juste mon avis …

Faire un commentaire