Entretien d’embauche : Comment négocier un bon salaire ?

Accueil » Blog emploi » Entretien d'embauche » Entretien d’embauche : Comment négocier un bon salaire ?

Entretien d’embauche : Comment négocier un bon salaire ?

« Comment bien négocier son contrat de travail ? »
« Comment négocier un bon salaire à l’embauche ? »
« Quelles sont vos prétentions salariales ? »
« Comment préparer la négociation de son salaire ? »

L’objectif de cet article est de répondre aux questions que vous vous posez à propos de la négociation salariale.

Beaucoup de personnes sont mal à l’aise avec l’idée de négocier leur salaire, parce qu’elles pensent que « négocier un salaire, c’est simplement demander plus d’argent. » La réalité est un petit peu plus complexe.

En général, il n’y a pas besoin de convaincre les gens de l’intérêt qu’il y a à apprendre négocier son salaire (je crois que vous ne faites pas exception à cette règle).

Imaginez un instant ce que vous pourriez faire si vous pouviez obtenir 10% ou 20% de plus que la moyenne des professionnels ayant votre profil. C’est ce que les idées présentées dans cet article vont vous aider à réaliser.

1. Prétentions salariales : adaptez votre réponse à la personnes qui vous pose la question.

Beaucoup de candidats pensent qu’il faut donnez une fourchette pour parler de leurs ambitions salariales. Je pense que ce n’est pas la meilleure option parce qu’objectivement, ce n’est pas une démarche rationnelle : Pourquoi un employeur payerait t-il un salaire mensuel de 2500€ si le candidat est prêt à accepter 2000€ ?

Je vous propose de procéder différemment en vous adaptant à la personne qui vous pose la question :

  • Agence d’intérim ou chasseur de tête : les agences d’intérim et les chasseurs de tête sont des intermédiaires mandatés pour trouver le candidat idéal sur des critères bien précis. Si un de ces professionnels du recrutement vous demande vos prétentions salariales demandez-lui simplement quel est le budget prévu par son client. Si c’est un professionnel sérieux, il aura prévu un budget et il vous donnera un fourchette. Une fois que vous aurez l’information, indiquez simplement que cette fourchette vous convient.
  • Responsable RH de l’employeur : le responsable RH vous pose cette question pour faire le tri avant l’entretien avec le décideur; le manager qui sera votre supérieur direct si vous obtenez le poste. Les candidats qui seront éliminés seront ceux très au dessus et très en dessous du prix du marché. Si un responsable RH vous pose cette question, évitez de répondre à la question par un chiffre. Dites que vous êtes certain que l’employeur saura vous proposer un salaire décent et que votre objectif n’est pas de vous enrichir à ses dépends. Si le responsable RH insiste pour avoir un montant, indiquez un chiffre basé sur les sites de grilles salariales. En procédant de cette manière ils ne pourront pas vous reproché d’être trop chers ou trop peu chers.
  • Manager opérationnel : soyez honnête face au manager qui sera votre manager, parce que c’est ce qu’il attend de vous. Donnez-lui vos véritables prétentions en les mettant en rapport avec ce que vous savez faire.

2. Gardez à l’esprit certains principes pour réussir la négociation de votre salaire ?

Plutôt que de vous donner une méthode miracle (qui n’existe pas), je vais faire simple en vous expliquant les principes qui doivent définir la ligne de conduite à suivre quand vous devez négocier votre salaire. Les pistes de réflexion suivantes vous permettrons d’aborder la négociation de votre salaire dans les meilleurs conditions :

A. La négociation commence à la première seconde de l’entretien d’embauche.

Vous devez donc vous efforcer de démontrer vos aptitudes et votre professionnalisme, afin de développer la confiance du recruteur.

B. Une bonne négociation nécessite la préparation d’un plan B.

Si vous avez le choix entre plusieurs employeurs, vous vous sentirez plus confiant pour négocier un meilleur salaire. Si vous n’avez pas de plan B faites comme si vous en aviez un ; laissez au recruteur comprendre que vous avez plusieurs options sans donner de détails. Cela dit, gardez à l’esprit que cela ne marchera que si ce que vous avez à offrir est relativement difficile à trouver pour l’employeur qui vous à convoqué.

C. Évitez de vous brader, car c’est un mauvais signal envoyé au recruteur.

Si vous savez défendre vos intérêts professionnels, vous saurez forcément défendre les intérêts de votre employeur (car ces éléments se rejoignent).

D. Vous devez connaître votre prétention salariale annuelle (ou mensuelle) minimale avant de commencer l’entretien de recrutement.

Pour la connaître, faites la somme de vos frais sur une année :

  • frais de logement,
  • frais d’alimentation,
  • frais d’habillement,
  • frais de transport,
  • frais de santé,
  • frais de scolarité,
  • abonnements et loisirs,
  • remboursement de vos crédits,
  • paiement de vos impôts,
  • etc.

L’intérêt de ce calcul est de faire le point sur votre train de vie pour faire des ajustement et définir votre marge de manoeuvre en vue de la négociation de votre salaire.

négocier son salaire

E. Le montant de votre salaire dépend en principe de la somme d’argent que votre travail permettra à l’entreprise de gagner ou d’économiser.

Vous devez absolument apprendre à estimer ce chiffre pour connaître la marge de manoeuvre de l’employeur. Les risques et les obligations liés à votre environnement de travail  comptent aussi (horaires de nuit, secret professionnel, environnement dangereux pour votre santé, clause de non concurrence, frais de représentation, etc.).

Si un recruteur ne tient pas compte de ces éléments dans le calcul de votre salaire, il y a deux raisons possibles :

  • vous n’avez pas su démontrer votre potentiel afin de susciter l’intérêt et le respect du recruteur,
  • le recruteur en face de vous a beaucoup de marge de manoeuvre et en profite.

Important : les salaires annoncés dans les sites de grilles salariales sont des sources d’information utiles qui permettent d’affiner votre stratégie. Cela dit, ne faite pas (et ne laissez pas le recruteur faire) preuve de paresse intellectuelle; car en aucuns cas ces informations ne peuvent se substituer à une réflexion sérieuse : votre situation est particulière et mérite un traitement particulier.

F. Commencez à travailler pour l’entreprise avant d’être recruté (si vous le pouvez).

Les employeurs recherchent toujours un retour sur investissement rapide sur le recrutement d’un nouveau collaborateur. Par exemple, vous pouvez montrer (en toute modestie) que vous avez identifié un problème dans l’entreprise et présenter une solution (simple et économique) durant l’entretien d’embauche. Si vous décidez de faire cette démarche, votre valeur aux yeux du recruteur augmentera considérablement car personne ne fait ce genre de chose.

G. Gardez à l’esprit que la négociation ne porte pas uniquement sur le salaire.

Voici les autres éléments que vous pouvez négocier en même temps que votre salaire :

  • les horaires de travail,
  • la date de vos vacances,
  • le paiement de bonus, d’une prime au résultat,
  • l’acquisition de stock-option,
  • le paiement de vos frais de transport,
  • le paiement de vos frais de bouche,
  • le paiement d’une formation.

H. Si vous vous en sortez bien, laissez l’employeur croire qu’il a gagné la négociation.

D’une manière générale cherchez  à créer un rapport « Gagnant-Gagnant » dans vos relations professionnelles. Ayez la victoire modeste, car les gens ont leur fierté et n’aiment pas perdre la face. S’ils se sentent moins intelligents que vous, dans le pire des cas ils vous détesteront et feront en sorte de vous voir échouer (même si ce comportement est totalement irrationnel et mauvais pour l’entreprise).

Conclusion

Vous voilà mieux armé pour réussir la négociation de votre salaire. Cela dit, cet article est régulièrement mis à jour avec les nouvelles questions des lecteurs. Si l’information que vous recherchez n’apparait pas encore, cliquez ici pour me contacter directement et me poser votre question. Je me ferai un plaisir de vous répondre.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Offres d'emploi

2017-10-08T04:52:39+00:00

2 Commentaires

  1. Catherine 13 avril 2017 à 09:18- Répondre

    Site très intéressant et cultivant. Après 20 ans de boîte en disponibilité je suis de nouveau à la recherche d’un emploi. Et je reprends tout préparation a l’entretien, etc…

    • Stéphane 13 avril 2017 à 09:24- Répondre

      Je suis là si vous avez des questions sur la recherche d’emploi.
      À bientôt.

      Stéphane de Powermycv.fr

Faire un commentaire