Comment développer son réseau professionnel pour décrocher un emploi ?

Accueil » Blog emploi » Stratégie de recherche » Comment développer son réseau professionnel pour décrocher un emploi ?

Comment développer son réseau professionnel pour décrocher un emploi ?

« Pourquoi se sont toujours les mêmes personnes qui se font recommander ? »

Il n’est pas rare d’entendre les personnes qui ont des difficultés à trouver un emploi, dire que ce sont toujours les mêmes candidats qui réussissent :

  • les personnes qui ont des relations haut placées,
  • les personnes qui ont des amis dans l’entreprise,
  • les personnes qui sont nés dans la bonne famille.

En France, ce constat est partagé par beaucoup de monde. Voici le genre de discours que l’on peut entendre :

Source

L’existence d’injustice et de discrimination à l’embauche est un débat sans fins et je ne vais pas en parler dans cet article. Par contre, je pense que toutes les personnes qui ont l’énergie et la motivation nécessaires peuvent apprendre à s’en sortir.

Dans les lignes qui suivent, je vais décrire le fonctionnement réel du système de recrutement et expliquer pourquoi les personnes qui ont des relations trouvent un emploi plus facilement. Dans un second chapitre je vais vous donner quelques conseils pour constituer un réseau professionnel que vous pourrez activer pour avancer dans votre carrière.

1. Pourquoi les entreprises favorisent-t-elles les candidats issus de leur réseau ?

Malgré les apparences, lorsqu’un recruteur choisit un candidat issu de son réseau, ce n’est pas par simple favoritisme. En vérité, c’est par souci d’économie et d’efficacité. Pour bien comprendre le système, voici comment une entreprise procède lorsqu’elle a un poste à pourvoir :

  • Étape n° 1 : trouver un candidat directement dans l’entreprise. Parfois, le candidat avec les compétences nécessaires travaille déjà dans l’entreprise. Une mutation ou une promotion suffit pour subvenir au poste et cela ne coûte presque rien. Si l’entreprise ne trouve pas de candidat en interne, elle élargit son champ de recherche.
  • Étape n° 2 : rechercher dans le réseau de l’entreprise. Le recruteur demande aux personnes faisant partie de son réseau (collaborateurs, partenaires commerciaux, responsables de centres de formation, etc.) de lui « envoyer » les meilleurs profils. Par ce biais, le recruteur peut rencontrer rapidement des candidats validés par des personnes dignes de confiance.
  • Étape n° 3 : utiliser les cabinets de recrutement et les annonces. À ce stade, la sélection des profils est très sévère, la concurrence est forte et les chances de décrocher un emploi sont faibles. Dans cette situation, ce sont les candidats diplômés et expérimentés, qui sont prioritairement reçus en entretien.

Important : l’une des meilleures méthodes pour trouver un emploi rapidement consiste à faire en sorte que le recruteur découvre votre candidature quand il consulte son réseau à l’étape n° 2. Cela a réellement de l’intérêt parce que peu d’entreprises passent à l’étape n°3 et font appel au service des cabinets de recrutement. Finalement une grande part des emplois disponibles reste pourvue par le biais du réseau.

Se faire un réseau pour trouver un emploi cout du recrutement

2. Comment entrer dans le réseau des entreprises que vous souhaitez intégrer ?

Voici quelques conseils qui vous permettront de vous faire connaitre par les entreprises que vous ciblez :

  • Parlez de votre recherche d’emploi avec votre entourage. Les personnes au chômage ont souvent honte de parler de leurs difficultés avec leurs amis et leurs familles. Bien que le risque de tomber sur une fausse piste existe, ne faites pas cette erreur, car vous pourriez passer à côté d’un bon conseil.
  • Donnez-vous des objectifs chiffrés. Par exemple, vous pouvez décider que chaque semaine vous allez contacter 5 professionnels de votre secteur d’activité et en rencontrer au moins 2. Cette attitude vous poussera à agir pour réaliser vos objectifs.
  • Envisagez une formation ou engagez-vous dans une association professionnelle. Les centres de formations de haut niveau, et les associations rassemblent par nature les professionnels d’un secteur d’activité. Naturellement, pour y entrer, il va falloir consentir à certains investissements.
  • Gardez le contact avec vos anciens collègues. Il est important de garder de bonnes relations avec vos anciens collègues parce que ces personnes ont certainement les informations qui vous aideront à trouver un emploi.
  • Osez, osez et osez ! Il ne faut pas avoir peur de commettre des erreurs et de se lancer. N’hésitez pas à faire des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire pour vous faire connaitre. Contactez les professionnels de votre secteur, demandez des entretiens d’information et montrez que vous avez du potentiel. Comme disent les militaires « Qui ose, gagne ! »
  • Faites le tri parmi vos interlocuteurs. Voici le portrait robot du parfait interlocuteur : c’est quelqu’un avec la même formation que vous ou qui partage vos centres d’intérêts. C’est aussi une personne qui vous donnera des informations précises (noms, numéros de téléphone, dates de rendez-vous, etc.) et qui est directement en relation avec un manager susceptible de vous recruter. Si un contact vous donne des informations vagues, demandez-lui des précisions. S’il n’arrive pas à être précis, dites lui merci et passez à autre chose.
  • Utilisez Google pour trouver des informations. Avec la recherche avancée de Google, il est relativement simple de trouver l’adresse email d’un contact. Cet outils vous permettra de collecter toutes les informations disponibles sur le web à propos des entreprises que vous ciblez.
  • Sachez vous servir du téléphone pour obtenir un rendez-vous. Le téléphone est un excellent moyen d’obtenir un rendez-vous, ou de se faire éliminer définitivement. Vous devez dire qui vous êtes, comment vous avez obtenu le numéro de votre interlocuteur et expliquer ce que vous voulez clairement.
  • Relancez vos contacts. N’hésitez pas à montrer votre motivation en relançant vos contacts jusqu’à ce qu’ils acceptent de vous rencontrer.
  • Ne demandez pas l’impossible. Moins vous demanderez des informations sur les possibilités d’embauche et plus votre interlocuteur sera disposé à vous aider. Obtenir des conseils, des idées et des contacts d’une personne que vous connaissez à peine, c’est vraiment bien. Demander plus c’est peut-être trop.
  • Établissez une relation de confiance avec votre interlocuteur. Quand une personne vous donne des informations (en particulier des noms, des adresses email et des numéros de téléphone), mettez-vous bien d’accord sur la façon dont vous pourrez les utiliser. Montrer que vous êtes digne de confiance et que vous savez faire preuve de professionnalisme.
  • Dites merci. Un petit message de remerciement fera plaisir à un contact qui vous a aidé à atteindre un objectif, mais autour d’un repas vous pourrez peut-être créer des liens.

Conclusion

Si vous n’avez pas de réseau, considérez qu’il est urgent de travailler sur ce point de votre carrière. N’hésitez pas à vous lancer et à persévérer dans cette voie pour vous améliorer. C’est en pratiquant le réseautage que l’on développe et que l’on entretient un bon réseau. Le contact que vous rencontrerez aujourd’hui est peut être celui qui vous permettra d’obtenir un emploi dans l’avenir. C’est un travail difficile au début (surtout quand on n’a pas l’habitude), mais avec le temps et la pratique il vous permettra d’imposer votre nom et votre réputation dans votre activité professionnelle.

Vous souhaitez avoir des conseils supplémentaires pour créer votre réseau professionnel ?

 Vous avez des questions sur un point particulier dans l’article ?

Cliquez ici pour me contacter ou laissez-moi un message dans les commentaires.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Offres d'emploi

2017-05-08T22:17:04+00:00

2 Commentaires

  1. Stéphane BI 7 avril 2015 à 13:06- Répondre

    Bonjour à tous,

    Très bel article, de bons conseils.
    Je découvre ce blog avec plaisir
    Je continue la visite…
    À bientôt !

    Stéphane

Faire un commentaire