Comment j’ai fait pour compenser mon manque d’expérience ?

Accueil » Blog emploi » Stratégie de recherche » Comment j’ai fait pour compenser mon manque d’expérience ?

Comment j’ai fait pour compenser mon manque d’expérience ?

Vous êtes fraîchement diplômé, vous avez posé votre candidature et les recruteurs vous répondent non, « parce que vous n’avez pas assez d’expérience ». Moi aussi j’ai pensé qu’« il faudra bien que quelqu’un me donne ma chance un jour ». Dans cet article, j’explique pourquoi j’ai accepté un emploi qui était en dessous de mes compétences et pourquoi cet emploi a été déterminant pour lancer ma carrière d’architecte-paysagiste.

Après l’obtention de mon diplôme d’architecte-paysagiste, j’ai eu mon premier emploi par une agence d’intérim. Ce travail consistait à encadrer des jeunes déscolarisés pour entretenir une partie des espaces verts de la ville d’Annemasse. Voici les quatre raisons qui m’ont poussé à prendre cet emploi :

Raison n° 1 : C’est un travail lié à ma formation professionnelle.

« Je suis architecte-paysagiste et j’ai entretenu les espaces verts de la ville d’Annemasse », est une phrase plus logique que « Je suis architecte-paysagiste et j’ai travaillé en tant qu’équipier dans un fast food. »

En restant dans mon domaine, je fais en sorte :

  • que cette expérience est en adéquation avec ma formation et qu’elle apparait comme logique sur mon CV,
  • de rencontrer des professionnels dans mon domaine et d’augmenter mon réseau. Je n’avais pas compris l’importance de faire des stages durant ma formation,
  • de progresser dans ma capacité à travailler avec un public difficile. Je pense que cette aptitude est importante dans mon métier.

Raison n° 2 : C’est un travail avec des responsabilités.

Accompagner un groupe de jeunes sur plusieurs sites en ville et les faire travailler en assurant la sécurité, c’est un poste à responsabilités qui implique des qualités en lien avec mon métier. Si vous avez de l’intérêt pour les grandes responsabilités, vous devez être capable de gérer les petites choses.

Raison n° 3 : C’est une mission courte.

Pour ce travail, je me suis engagé sur une période de seize semaines. J’avais donc la possibilité de continuer ma recherche d’emploi, tout en travaillant. Je pense que les candidats qui recherchent du travail tout en étant en activité ont la faveur des recruteurs. Et à la fin de cette mission, j’ai enchaîné avec un contrat dans une entreprise paysagiste.

Raison n° 4 : La directrice de l’association travaillait pour mon succès !

Lors de l’entretien d’embauche, la directrice de l’association m’a expliqué qu’elle ne trouvait personne pour faire ce travail et qu’elle était surprise que cela m’intéresse. J’étais donc en position de force pour négocier ! Donc je lui ai expliqué mon plan en donnant les trois raisons citées plus haut dans l’article ; puis je lui ai demandé d’être une personne de référence sur mon CV. Elle trouva ma démarche logique et accepta à condition que tout se passe bien (ce qui est la moindre des choses). Tout s’est bien passé et la directrice fut heureuse de me promouvoir auprès des employeurs que je démarchais.

Conclusion

Si vous manquez d’expérience, voici ce que vous devez faire :

  • Assumez d’être débutant, beaucoup de personnes sont dans ce cas et il n’y a pas de honte à cela.
  • Favorisez les expériences dans votre domaine pour consolider votre CV.
  • Demandez à avoir de petites responsabilités et les grandes viendront plus tard.
  • Construisez un réseau professionnel qui sera très utile une fois que vous serez à la recherche d’un emploi.
  • Favorisez les emplois de transitions à durées limitées afin de continuer à chercher sereinement l’emploi que vous visez réellement. Soyez clair avec votre chef et demandez-lui de promouvoir votre candidature.

Et vous comment avez fait pour compenser un manque d’expérience ?

Partagez cet article et posez-moi vos questions dans les commentaires.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Offres d'emploi

2016-10-25T15:23:17+00:00

Faire un commentaire