La méthode complète pour répondre à la question « Parlez-moi de vous.» durant un entretien d’embauche.

La méthode complète pour répondre à la question « Parlez-moi de vous.» durant un entretien d’embauche.

Quand j’aide un client à préparer un entretien d’embauche, je commence parfois en disant : « Je vous écoute, parlez-moi de vous. »

En fait, c’est une façon assez simple de briser la glace.

Je pense que le fait de parler de soi, c’est facile et que parler de ses difficultés à quelqu’un qui est là pour vous aider à régler un problème, ça soulage.

Par contre, répondre à la même question dans le cadre d’un entretien d’embauche c’est compliqué, surtout quand on manque de préparation. Vous avez en face de vous une ou plusieurs personnes qui vous passent au crible pour trouver une bonne raison, un prétexte pour vous éliminer du processus de recrutement.

Alors, comment éviter de se tirer une balle dans le pied dès la première question d’un entretien d’embauche ?

C’est le sujet que je traite dans cet article. Je vous souhaite donc une bonne lecture.

1. Pourquoi les recruteurs vous demandent-ils de parler de vous ?

Quand vous allez à un entretien d’embauche, c’est pour impressionner la personne que vous allez rencontrer au point qu’elle accepte de vous attribuer des responsabilités, des missions, avec le salaire qui va avec.

C’est une banalité de le dire, mais pour y arriver vous allez devoir élaborer des réponses impressionnantes. Cela commence par comprendre pourquoi on vous demande ça de cette manière là.

La première raison est que c’est une manière facile de briser la glace.

C’est aussi une bonne façon de vous tester. Votre réponse donne le ton dans lequel se tiendra l’entretien et le recruteur sait tout de suite si l’entretien sera intéressant ou pas.

Votre réponse doit démontrer que vous êtes un professionnel compétent en communication. Votre réponse doit aussi montrer que vous êtes à l’aise pour entrer relation avec d’autres personnes.

1.1. Les variantes de la question « Parlez-moi de vous. »

Tous les recruteurs ne vous dirons pas textuellement « Parlez-moi de vous. » Certains ont d’autres formules similaires pour briser la glace.

Exemples :

– J’ai votre CV sous les yeux mais j’aimerais que vous me parliez de vous.

– Expliquez-moi votre parcours.

– J’aimerais en savoir plus sur votre parcours professionnel.

– Parlez-moi un peu plus de votre parcours.

– Etc.

2. Quelques conseils pour bien parler de soi durant un entretien d’embauche.

D’accord, vous avez un entretien dans pas longtemps et vous savez que cela va très probablement commencer par une variante de « parlez-moi de vous ». Voici quelques conseils pour soigner votre réponse :

2.1. Adaptez votre réponse à l’employeur et au poste que vous ciblez.

Dans la vie il faut parfois savoir « jouer de la flûte ». Il faut savoir se faire recruter en disant à un employeur ce qu’il à envie d’entendre. Pour y arriver, il faut faire trois choses simples :

– faire une réponse qui montre que vous êtes motivé,

– faire une réponse qui montre ce que vous pouvez apporter,

– faire une réponse qui démontre que vos intérêts et ceux de l’employeur sont parfaitement alignés.

En adaptant votre réponse à l’employeur, vous démontrer que vous avez bien compris ce que l’on attend de vous.

2.2. Restez professionnel.

Un entretien d’embauche n’est pas le moment de parler de votre famille et de vos loisirs, à moins que vous n’ayez une informations très spécifique et très précise sur le recruteur aurez en face de vous.

2.3. Mettez du coeur, de la passion dans votre réponse.

Vous avez tout à gagner à montrer que vous êtes passionné par votre métier. Alors il faut parler de votre métier avec passion. Les gens ne veulent pas parler et travailler avec des robots. Alors ne soyez pas un robot.

2.4. Faites une réponse courte.

Pour moi il ne faut pas parler plus de deux minutes, mais c’est vraiment une question de feeling.

Plus concrètement, je pense que pour répondre à la question parlez-moi de vous, vous n’avez pas besoin de transmettre plus de trois informations. Partant de ce constat, trois informations peuvent tenir en trois à cinq phrases.

Cela étant dit, j’ajoute que le fait de savoir aller à l’essentiel est une compétence professionnelle. Vous devez communiquer sans trop en dire. À la fin de l’article j’ai mis un exemple de réponse. Vous verrez qu’il est possible de dire beaucoup de choses en quelques phrases courtes.

2.5. Restez positif et restez dans le positif.

Comme vous le savez, les gens se fient souvent à leur première impression. Si vous parlez d’un truc négatif au début d’un entretien de recrutement, hé bien vous serez inévitablement associé à ce truc négatif et ce sera un bon prétexte pour vous éliminer du processus de recrutement.

Alors si vous avez été licencié, si vous êtes au chômage depuis plus d’un an, si vous avez été malade, si vous avez été victime de quelque chose, si vous sortez de prison, ce n’est pas non plus le moment d’en parler.

La seule exception à cette règle est la suivante : la situation de handicap reconnue par un service public compétent.

3. La méthode la plus simple pour parler de vous durant un entretien d’embauche.

D’une manière générale, je vous recommande de structurer les réponses que vous faites en entretien d’embauche en deux ou trois étapes. Pour répondre à la question « parlez-moi de vous », je vous recommande la structure suivante : passé, présent, futur.

Étape n°1 : passé
Commencez par mettre en avant vos expériences passée qui sont pertinentes pour le poste et l’employeur que vous ciblez.

Étape n°2 : présent
Parlez de ce que vous faites en ce moment ou de ce que vous avez fait depuis moins d’un ans.

Étape n°3 : futur
Expliquez ce que vous voulez faire maintenant et pourquoi le poste et l’employeur que vous ciblez correspondent parfaitement à cet objectif.

3.1. Exemple de réponse à la question « Parlez-moi de vous. »

Après la théorie, viens la pratique.

Voici à quoi ressemble une réponse à la question « parlez-moi de vous », créée avec la structure « passé, présent, futur » :

Je suis Jean MARTIN, 35 ans.
Je travaille dans [le secteur du bâtiment] depuis plus de [huit ans], principalement [en tant que chef de projet]. J’ai récemment travaillé pour le compte de [l’entreprise X]. À ce poste, mon travail consistait à [gérer le chantier du siècle] et à [coordonner l’ensemble des acteurs du projet]. Maintenant, je cherche à [étendre mon expérience dans différents secteurs], en particulier [dans le génie civil], c’est pourquoi je suis très intéressé à rejoindre une entreprise comme la vôtre.

Conclusion.

Je vous recommande de vous entraîner à vous présenter sur le plan professionnel. La répétition rendra sûrement votre réponse plus fluide et plus convaincante. De plus la pratique vous aidera à développer votre assurance à l’oral. Mais attention il ne s’agit pas de réciter un baratin. Un entretien d’embauche réussi est en premier lieu une véritable conversation, un échange authentique.

Je vous recommande de vous entraîner à vous présenter à ces questions avec l’aide d’un ami. J’espère que cet article sera pour vous une bonne piste de réflexion et qu’il vous aidera à réussir. Si vous avez des difficultés à préparer votre prochain entretien d’embauche, cliquez ici pour demander un accompagnement.

Faire un commentaire

Aller en haut