Liste de questions et réponses pour réussir un entretien d’embauche.

Accueil » Recherche d’emploi » Entretien d'embauche » Liste de questions posées par les recruteurs.

Liste de questions et réponses pour réussir un entretien d’embauche.

Si vous êtes ici, c’est parce que vous êtes en train de préparer un entretien d’embauche qui va arriver très prochainement. Ainsi, vous êtes à la recherche de réponses à donner aux questions que le recruteur va vous poser. J’ai donc préparé pour vous un échantillon de questions fréquemment posées.

Cet article existe pour vous aider à vous familiariser avec les attentes des recruteurs en matière d’entretien d’embauche. Naturellement, je l’ai écrit pour vous montrer les enjeux qui se cachent derrière les questions que les recruteurs utilisent. En plus, je vous explique comment formuler des réponses qui tiennent la route.

Cet article est une étude de cas sur les questions et réponses en entretien d’embauche. Pour que ce travail soit utile pour vous, je vous conseille de l’utiliser pour formuler des réponses adaptées à votre situation personnelle.

1. Les questions basiques.

Ce sont des questions classiques qui portent sur les informations que les recruteurs veulent obligatoirement recueillir sur vous.

Ces questions sont des « figures imposées » et à moins de vous retrouver face à l’évaluation d’un recruteur totalement atypique, vous ne pourrez pas y échapper.

Les questions basiques ne vous seront pas forcément posées dans les termes ci-dessous, mais vous devez absolument y apporter des réponses au risque de rater l’entretien d’embauche.

1.1. Parlez-moi de vous.

Variantes : « Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? », « Commençons l’entretien de recrutement, je vous écoute. »

Cette question semble tellement simple qu’en général les gens ne s’y préparent pas correctement, pourtant elle est cruciale. La plupart des candidats se présentent sous un angle professionnel et reprennent le contenu de leur CV. Si vous adoptez cette approche, les recruteurs vont vite s’endormir.

Je vous recommande de répondre en présentant directement un argumentaire précis et convaincant qui explique pourquoi vous êtes le bon candidat.

Exemple :

Je suis M. Claude MARTIN, j’ai [X] années d’expérience dans [le domaine Y qu’il faut absolument maîtriser pour réussir dans le poste à pourvoir]. Je souhaite rejoindre votre équipe parce que [j’ai une ou plusieurs raisons légitimes, logiques que j’explique à travers une courte anecdote valorisante pour moi et pour l’employeur]. La principale qualité qui me permet de prétendre occuper [le poste que vous cherchez à pourvoir] est ma maîtrise de [la compétence Z indispensable pour le poste].

Lire l’article complet sur la question : Parlez-moi de vous.

1.2. Comment avez-vous entendu parler de cette offre d’emploi ?

Variantes : « Comment avez-vous entendu parler de nous ? », « Pourquoi notre offre d’emploi a-t-elle retenu votre attention ? »

Cette question semble anodine pourtant elle permet au recruteur de comprendre comment vous prenez une décision à priori importante : le choix de votre employeur.

Je vous recommande de répondre en racontant l’histoire de votre recherche d’emploi et de montrer que vous avez sélectionné l’employeur à la suite d’une décision logique et naturelle pour vous.

Vous pouvez aussi expliquer votre processus de sélection d’un employeur. Montrez qu’il y a une méthodologie et du professionnalisme derrière votre choix.

L’employeur peut chercher à évaluer l’efficacité des canaux des diffusions de ses offres d’emploi. Si vous avez entendu parler de l’entreprise par une connaissance, par un évènement, ou par une annonce, expliquez ce qui vous a attiré vers le poste.

Lire l’article complet sur la question : Comment avez-vous entendu parlé de cette offre d’emploi ?

1.3. Que pensez-vous pouvoir apporter à l’entreprise ?

Variantes : « Est-ce que vous comprenez les enjeux du poste à pourvoir ? », « Selon vous, quelles sont les compétences importantes pour réussir à ce poste ? »

Lorsque les recruteurs posent cette question, ils ne cherchent pas à obtenir des informations sur votre parcours.

Ils veulent savoir si vous :

  • avez connaissance des problèmes que rencontre l’entreprise,
  • comprenez les défis que vous allez devoir relever si vous êtes recruté,
  • savez vous adapter à une organisation existante.

Pour trouver des éléments de réponse, lisez attentivement l’offre d’emploi, faites des recherches sur l’entreprise et soyez attentif pour identifier les problèmes que l’employeur cherche à résoudre en recrutant.

Ensuite, vous devez faire le lien entre votre parcours professionnel et les besoins de l’employeur. Pour illustrer vos propos, n’hésitez pas à raconter une anecdote et à donner des exemples concrets.

Lire l’article complet sur la question : Que pensez-vous pouvoir apporter à l’entreprise ?

1.4. Pourquoi voulez-vous travailler dans cette entreprise ?

Variantes : « Quelles sont vos motivations à vouloir intégrer notre équipe/? », « Pourquoi avez-vous postulé chez nous ? », « Pourquoi voulez-vous occuper ce poste en particulier? »

Encore une fois, vous devez donner des réponses logiques aux questions que le recruteur vous pose. Selon moi, il y a 5 manières simples d’aborder la réponse à cette question.

La continuité :
Vous recherchez un emploi qui correspond exactement à ce que vous avez fait jusqu’à présent.

La continuité dans la rupture :
Vous recherchez un emploi qui correspond à ce que vous avez fait jusqu’à présent, mais dans un autre contexte.

Le désir de progression :
Vous recherchez un emploi qui vous permet de passer au niveau supérieur en terme de compétences, de responsabilités et de salaire.

L’aventure entrepreneuriale :
Vous recherchez un emploi qui vous permet de vivre l’aventure que représente le développement d’une jeune entreprise. Toutefois vous ne voulez pas porter le projet parce que vous savez que vous n’êtes pas fait pour être n°1.

La culture de l’entreprise :
Vous recherchez un employeur qui a la même vision du monde et les mêmes valeurs que vous.

Lire l’article complet sur la question : Pourquoi voulez-vous travailler dans cette entreprise ?

1.5. Quelle est votre plus grande force ?

Variante : « Parlez-moi de votre plus grande qualité. », « Quelles sont vos qualités? »

Cette question est le moment idéal pour présenter votre meilleur argument et emporter l’adhésion des recruteurs.

Lorsque vous répondez à cette question, pensez à avoir un maximum d’impact. Ne faites pas comme le « candidat moyen » qui dresse une liste d’adjectifs valorisants sans autres formes d’explications.

Au lieu de cela, choisissez une seule qualité qui est pertinente pour le poste. Ensuite, racontez une histoire qui explique comment cette qualité se manifeste concrètement.

Lire l’article complet sur : Comment parler de ses qualités durant un entretien d’embauche ?

1.6. Quelle est votre plus grande faiblesse ?

Variantes : « Parlez-moi de votre plus grand défaut. », « Quels sont vos défauts ? »

Avec cette question, le recruteur essaie d’évaluer votre capacité à :

  • faire une autocritique (connaissance de soi, degré de maturité, niveau d’honnêteté ),
  • répondre à la question de manière intelligente en transmettant des informations utiles,
  • travailler sur vos défauts,
  • réussir sur le poste à pourvoir,

Vous ne pouvez pas répondre à cette question en disant « Je n’arrive pas à respecter les délais. » C’est rédhibitoire ! Vous ne pouvez pas non plus affirmer « Je n’ai pas de défauts, je suis parfait. »

Vous devez trouver un équilibre. Donnez une réponse que l’employeur peut entendre et montrez comment vous travaillez pour vous améliorer.

Par exemple vous pouvez dire :

J’ai tendance à être trop optimiste pour évaluer le temps que va me prendre la réalisation des certaines missions qui me sont confiées. Je m’en suis rendu compte quand sur mon dernier poste j’ai [anecdote sur une difficulté que l’employeur peut entendre]. Pour m’améliorer dans ce domaine, j’ai commencé par essayé [la solution A], j’ai eu les [résultats B et C], mais je n’étais pas totalement satisfait pour [la raison D]. Aujourd’hui j’utilise [la solution E] qui me permet d’être beaucoup plus à l’aise pour organiser mon travail parce qu’elle [à la caractéristique F].

Lire l’article complet sur : Comment parler de ses défauts durant un entretien d’embauche ?

1.7. Pourquoi vous et pas un autre ?

Variantes : « Pourquoi devrions-nous vous recruter ? », « Avez-vous quelque chose à rajouter? »

Pour répondre à cette question, vous devez expliquer pourquoi votre candidature est la meilleure.

Commencez par expliquer pourquoi vous saurez faire le travail et comment vous allez faire pour fournir d’excellents résultats. Ensuite vous devez démontrer que ce sera vraiment sympa de travailler avec vous parce que vous êtes quelqu’un d’agréable et parce que vous partagez les valeurs de l’entreprise.

C’est aussi simple que cela.

Lire l’article complet sur la question : Pourquoi vous et pas un autre ?

2. Les questions sur votre parcours professionnel.

La base de tout entretien d’embauche est de faire le bilan de votre parcours professionnel :

  • ce que vous avez fait pour vos précédents employeurs,
  • votre capacité à régler des problèmes de terrain,
  • votre capacité à gérer le succès et l’échec.

Si vous préparez quelques bonnes anecdotes à raconter sur les faits marquants de votre vie professionnelle et que vous vous entraînez à les raconter, vous serez prêts à répondre aux questions sur votre passé professionnel.

2.1. Quelle est votre plus grande réussite professionnelle ?

Variantes : « Quand vous pensez à votre parcours professionnel, qu’est-ce qui vous rend le plus fier ? », « Quel est le fait le plus marquant de votre parcours professionnel ? »

Une excellente façon de parler des excellents résultats que vous avez obtenu dans les emplois que vous avez précédemment occupé est d’utiliser la méthode STAR : situation, travail à faire, action, résultat.

Exemple :

[Situation]
Dans mon emploi précédent, j’étais responsable du service expédition.

[Travail]
Mon rôle était de gérer l’ensemble du processus d’expédition au sein de l’entreprise. Cela représentait environ [X] expéditions par ans.

[Action] et [Résultat]
Durant ma première année à ce poste, j’ai réorganisé l’ensemble du service ce qui à permis au groupe d’économiser [X] millions d’euros.

Lire l’article complet sur la question : La méthode idéale pour parler de votre plus grande réussite professionnelle durant un entretien d’embauche.

2.2. Parlez-moi d’un conflit auquel vous avez été confronté au travail.

Variantes : « Comment gérez-vous les conflits au travail ? »

Un employeur qui vous pose une question sur votre façon de gérer les conflits au travail est certainement confronté à des difficultés relationnelles dans son activité quotidienne.

En vous posant la question, il veut certainement s’assurer de recruter un collaborateur capable de gérer les conflits en respectant les intérêts et les valeurs de l’entreprise, et surtout. ne pas recruter une personne qui sera source de nouveaux conflits. Toutes ces raisons sont légitimes.

De votre côté j’imagine que vous n’êtes pas spécialement enthousiaste à l’idée de revenir sur les conflits passés de votre vie professionnelle. Alors comment faire pour en parler afin de satisfaire les attentes d’un recruteur ?

Pour y arriver démontrez que vous savez que :

  • les conflits font partie de la vie,
  • la majorité des conflits peuvent être évités avec de la politesse et du respect,
  • la bonne volonté permet en général de trouver une solution aux conflits,
  • la fin d’un conflit passe parfois par des décisions difficiles,
  • le conflit est parfois une occasion d’apprendre de ses erreurs.

Au moment de répondre à la question soyez honnête, restez factuel. Présentez le problème rapidement et développez votre réponse autour des actions que vous avez mis en place pour atteindre la résolution du problème. Terminez votre réponse en abordant les leçons que vous tirez de cette expérience négative.

Lire l’article complet sur la question : Comment gérez-vous les conflits au travail ?

2.3. Je vois un trou dans votre CV. Pouvez-vous m’en parler ?

Variantes : « Parlez-moi du trou dans votre CV en 2022. »

Vous avez été obligé de vous occuper d’un membre de votre famille, vous avez été malade ou vous avez pris une année sabbatique pour faire le tour du monde.

C’est un fait, vous avez un trou dans votre CV et un recruteur vous demande d’en parler. Quelles que soient vos raisons, vous devez être prêt à aborder le sujet/(surtout si le trou est récent).

Alors comment faire ?

Votre absence de la vie professionnelle vous a certainement apporté quelque chose qui sera utile dans le poste que vous visez. Cela peut être le fait d’avoir :

  • appris une nouvelle compétence,
  • acquis une nouvelle façon de voir la vie,
  • gagné en maturité,
  • développé une capacité à faire face à une crise personnelle,
  • etc.

Avec cette question, la clé consiste à démontrer que vous possédez de véritables qualités relationnelles, que vous avez du caractère.

Lire l’article complet sur : Comment expliquer au recruteur le trou dans votre CV ?

2.4. Pourquoi avez-vous été viré de votre dernier job ?

Variantes : « Qu’est-ce qui explique votre licenciement ? »

Lire l’article complet sur : Comment dire à un employeur qui recrute que vous vous êtes fait virer ?

2.5. Parlez-moi d’une fois où vous avez démontré que vous avez l’étoffe d’un chef ?

Variantes : « Qu’est-ce qui prouve que vous êtes capable d’être un leader ? »

Lire l’article complet sur : La meilleur réponse aux questions sur vos compétences managériales ?

2.6. Comment réagissez-vous quand vous n’êtes pas d’accord avec une décision prise par votre hiérarchie ?

Variantes : « Avez-vous déjà eu des désaccords avec votre précédant chef ? »

Lire l’article complet sur : La technique pour parler des conflits que vous avez eu avec votre ancien chef durant un entretien.

2.7. Parlez-moi d’une fois où vous avez fait une erreur ?

Variantes : « Vous est-il déjà arrivé de commettre une erreur au travail ? »

Lire l’article complet sur : Les règles à respecter quand on répond à « Vous est-il déjà arrivé de commettre une erreur au travail ? » durant un entretien d’embauche.

2.8. Parlez-moi d’une fois où vous avez échoué.

Variantes : « Comment gérez-vous l’échec ? »

Lire l’article complet sur la question : Comment parler de vos échecs passés durant un entretien d’embauche ?

2.9. Quel est votre salaire actuel ?

Variantes : « Combien gagnez-vous actuellement ? »

Lire l’article complet sur : Avez-vous intérêt à divulguer votre salaire actuel durant un entretien de recrutement ?

2.10. Pourquoi avez-vous entrepris une reconversion professionnelle ?

Variantes : « Qu’est-ce qui vous a décidé à changer de métier ? »

Lire l’article complet sur : Comment expliquer sa reconversion professionnelle durant un entretien d’embauche ?

2.11. Pourquoi avez-vous décidé de quitter votre poste actuel ?

Variantes : « Pourquoi voulez-vous changer de poste ? »

Lire l’article complet sur : Comment expliquer les raisons qui vous poussent à quitter votre poste durant un entretien d’embauche ?

3. Les questions pour mieux vous connaître.

Durant l’entretien d’embauche, le recruteur va probablement chercher à en savoir plus sur vous, vos motivations et vos objectifs. Avec ces questions, l’employeur va chercher à savoir ce que vous avez dans le ventre sur le plan humain. Ces questions représentent donc un aspect important de la discussion que vous aurez avec le recruteur.

3.1. Qu’est-ce que vous attendez poste pour lequel nous cherchons à recruter ?

Variantes : « Avez-vous des attentes par rapport au poste que nous vous proposons ? »

Lire l’article complet sur la question : Qu’est-ce que vous attendez de cet emploi ?

Conclusion.

Je vous recommande de vous entraîner à répondre à ces questions avec l’aide d’un ami. J’espère que cette liste sera pour vous une bonne piste de réflexion et qu’elle vous aidera à préparer et réussir vos entretiens d’embauche.

Si vous avez des difficultés avec certaines questions, cliquez ici pour demander un accompagnement.

Faire un commentaire

Aller en haut