Comment réussir sa période d’essai et garder son nouveau job ?

Accueil » Blog emploi » Gestion de carrière » Comment réussir sa période d’essai et garder son nouveau job ?

Comment réussir sa période d’essai et garder son nouveau job ?

Quelles erreurs faut-il éviter pour garder son nouveau boulot ?

Comment réussir une période d’essai ?

Comment bien s’intégrer dans un nouveau poste ?

L’objectif de cet article est de vous donner quelques pistes de réflexion qui vous permettront de réussir votre période d’essai. Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir pourquoi la période d’essai est une étape du processus de recrutement de plus en plus difficiles et comment faire en sorte de la réussir.

Vous l’avez certainement observé, les processus de recrutement ont tendance à se rallonger et à se corser. Les employeurs proposent souvent « un ou plusieurs CDD qui peuvent évoluer en CDI ». Les candidats doivent donc souvent passer une période d’essai déguisée en CDD avant de signer un hypothétique CDI.

1. Pourquoi les périodes d’essai sont-elles si longues et si difficiles ?

En fait, le problème est simple  : « Rien ne coûte plus cher à une entreprise que l’embauche du mauvais candidat. »

Le coût d’un recrutement raté se répercute à deux niveaux :

  • Le coût du processus de recrutement en lui même : C’est un sujet important, car le recrutement d’un nouveau collaborateur coûte entre 1 et 2 fois son salaire annuel. Sachant cela, vous imaginez bien que le recrutement d’un cadre peu couler une entreprise.
  • La rentabilité de l’équipe en place : Cet enjeu est vital puisqu’il peut mettre en péril la cohésion et l’existence même de l’entreprise. Si un nouveau collaborateur n’est pas apprécié et respecté par ses collègues, ils ne voudront pas travailler avec lui. Automatiquement, la qualité et la quantité de travail délivré dans l’entreprise diminuera. L’exemple emblématique de ce type de situation est le recrutement de Jean-Marc Morandini à iTélé qui a provoqué un mois de grève.

sur-itele-la-lecon-de-journalisme-de-jean-marc-morandinim382670

Important : Les employeurs ne veulent plus recruter, sans avoir un minimum de garanties. Alors ils font appel à la cooptation ou aux cabinets de recrutement pour sélectionner les candidats. La conséquence de cette pratique, est qu’il y a de moins en moins de sentiment de responsabilité des employeurs envers les employés. En cas de mauvaise pioche, c’est l’employé qui a coopté ou le cabinet de recrutement qui a garanti la « qualité » du candidat qui doivent assumer.

2. Que devez-vous faire pour réussir votre période d’essai ?

Les gens attribuent souvent l’échec d’une période d’essai à un manque de travail; on entend dire que le candidat n’avait pas :

  • les épaules pour ce job,
  • les compétences,
  • la tête de l’emploi,
  • assez de caractère,
  • les c___ll_s,
  • le charisme,
  • l’expérience,
  • etc.

On entend toutes sortes de raisons et parfois des bêtises. En réalité, il n’y a qu’une raison majeure qui explique qu’un employé ne passe pas le cap de la période d’essai : le comportement.

Quand un employeur recrute, il cherche à compléter (ou à créer) une équipe de personnes qui s’apprécient et qui travaillent bien ensemble. Pour le nouveau collaborateur, l’enjeu d’une période d’essai est donc de démontrer qu’il peut intégrer et améliorer le système existant.

Voici quelques conseils qui vont vous permettre d’atteindre cet objectif :

  • Apprenez à respecter les règles et les hiérarchies établies implicitement. Ces règles font la culture de l’entreprise. Elles peuvent s’observer dans des choses qui paraissent absolument insignifiantes. Par exemple, le fait d’offrir un petit déjeuner à ses collègues avant de partir en vacance, le fait de ne rien laisser sur les bureaux le soir, ou le fait de ne jamais porter de bretelles parce que c’est un « attribut » ou un « privilège » réservé au chef.
  • Adaptez-vous à vos collègues. Si vous faites la « STAR » et qu’il faut que ce soient les personnes qui étaient avant vous dans l’entreprise qui s’adaptent à vos exigences, vous ne ferez pas long feu, à moins d’être véritablement considéré comme une « STAR ». Si vraiment vous souhaitez briller, efforcez-vous d’être au service de vos collègues en devenant la personne de référence dans un domaine précis.
  • Reconnaissez que vous ne savez pas tout faire. Faites preuve d’humilité en demandant conseil aux personnes qui sont dans l’entreprise depuis plus longtemps que vous. Elles vous apprécieront pour cela.
  • Faites plus que ce que l’on attend de vous. Si vous entrez dans une équipe où tout le monde se donne à fond, alors donnez-vous à fond ou vous ne pourrez pas vous intégrer. Si vous entrez dans une équipe où les gens ne se donnent pas à fond, ne laissez pas vos collègues voir à quel point vous bossez dur, mais faites en sorte que votre patron soit au courant du travail que vous délivrez.
  • Respectez tout le monde. Vous venez d’arriver dans ce nouveau poste et vous n’imaginez pas à quel point la personne qui semble tout en bas de l’échelle peut avoir de l’influence. Vous ne savez pas à quel point cette personne peut vous aider à réussir en vous fournissant des informations vitales. Donc, prenez l’habitude de respecter tout le monde, cela peut vraiment faire la différence entre le succès et l’échec.

Conclusion

Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet article, c’est que l’on se fait embaucher pour des compétences, mais que souvent on se fait virer à cause d’un mauvais comportement. Maintenant vous savez quoi faire pour réussir votre période d’essai. Si vous avez besoin de conseils supplémentaires pour réussir votre période d’essai, n’hésitez pas à me contacter en cliquant ici.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Offres d'emploi

2016-11-22T11:08:04+00:00

Faire un commentaire